Andes Fertiles

Solidarité et coopération avec les communautés rurales de Bolivie

La culture de la pomme de terre sur l’altiplano bolivien est un enjeu majeur de sécurité alimentaire pour les communautés rurales. La « papa » est en effet l’aliment de base de ces communautés, qui la consomment aussi sous la forme de chuño (pommes de terre déshydratées obtenues par séchages au soleil et expositions au gel). Pourtant, la culture de la pomme de terre reste très rudimentaire : tout est travaillé à la main, les parcelles cultivées sont souvent petites (<0,5 ha) et les rendements sont faibles et erratiques d’une saison à l’autre (en moyenne 10 fois inférieurs aux rendements des cultures françaises d’après la FAO 2014).

P1070227 IMG_1387
Pour agir dans la chaîne de valeur de la « papa », un outil agricole à traction animale (bœufs)

est en cours de développement et de fabrication. Le projet, porté par un volontaire, Raphaël,

consiste à apporter une aide technique à la conception mécanique de l’outil. L’objectif est de

pouvoir construire un outil robuste, adapté aux cultures de l’altiplano, et à un coût

suffisamment faible pour être accessible aux familles cultivatrices.

Le projet implique les agriculteurs volontaires de la communauté aymara Hiscahoco (province

de La Paz). Il s’inscrit dans la continuité d’un travail et d’une relation de confiance entre la

communauté Hiscahoco et la FAN.