Andes Fertiles

Solidarité et coopération avec les communautés rurales de Bolivie

L’amélioration de la production de viande ou de lait dépend de l’alimentation du bétail, de la santé du bétail et des races.

  • Amélioration du fourrage.
    A 4000m d’altitude en climat semi-désertique, il n’y a pas de « verts pâturages ». L’alimentation du bétail est quantitativement insuffisante et très pauvre en protéines. La culture de luzerne fourragère pallie ce manque tout en enrichissant les sols en azote. Les semences de luzerne sont chères pour les paysans qui achètent souvent des semences non certifiées, c’est à dire mélangées avec des semences d’herbes non désirées…

Distribution de semences de luzerne à Copancara et semis :

Opération « les enfants deviennent photographes »

  • Traitement antiparasitaire

Beaucoup de parasites internes et externes mettent à mal le bétail  et les rendements faute de campagnes d’éradication. Notre rôle jusque là s’est principalement limité à une sensibilisation et un appui ponctuel.

Campagne de traitement antiparasitaire à Choritotora :

  • Diversification de la production fromagère.

Le fromage est fabriqué suivant un protocole variant peu dans l’ensemble des Andes. Un travail avec les producteurs de la fromagerie de Hichuraya a permis d’élaborer de nouveaux types de fromages pour diversifier l’offre sur les marchés. Expérience à approfondir…